Comment réduire l’impact carbonne de notre alimentation?

MANGER LOCAL PERMET DE RÉDUIRE (UN PEU) L’EMPREINTE CARBONE DE SON ALIMENTATION. Dans une moindre mesure que la nature et le mode de production d’un aliment, son transport du lieu de production jusqu’au lieu de vente est également à l’origine d’émissions de gaz à effet de serre.

Comment calculer et surtout réduire son empreinte carbone ?

Privilégier les produits locaux et de saison : un produit cultivé localement produit beaucoup moins d’émissions de gaz à effet de serre qu’un même produit importé. Réduire sa consommation de viande en diversifiant son alimentation : l’élevage est une activité qui génère de très fortes émissions de CO2.

Comment évaluer et minimiser les émissions de dioxyde de carbone liées à l’alimentation humaine ?

Alimentation respectueuse du climat – conseils pour réduire les émissions de CO2

  1. Réduire la consommation de la viande et des produits laitiers. …
  2. Privilégier les aliments d’origine végétale. …
  3. Choisir des produits locaux ou de circuit court. …
  4. Le bio et ses limites. …
  5. Les achats respectueux de l’environnement.

Comment calculer son empreinte de carbone ?

L’empreinte carbone d’une entreprise, d’un pays ou d’un individu, est calculée en additionnant les émissions de CO2 de leurs différentes activités : transport, consommation d’énergie etc.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment garder la pâte à crêpes?

Comment se mesure l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone est mesurée en CO2 (kilogramme de dioxyde de carbone) ; L’empreinte écologique, quant à elle, se mesure en “surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services consommés par la population et absorber les déchets qui en découlent”.

Quel est l’aliment qui émet le plus de CO2 ?

La viande de bœuf est le principal émetteur de GES avec 99,5 kg CO2 éq/kg de bœuf arrivent ensuite les autres viandes bovines, le chocolat et le café, puis les crustacés et les fromages.

Pourquoi la consommation d’aliments locaux et de saison permet de réduire les émissions de CO2 ?

Manger local c’est moins de transport pour acheminer vos aliments et donc moins de pollution ! Tant en termes d’émission de CO2 que de polluants ou de conservateurs.

Quel aliment émet le plus de CO2 ?

Agneau (32,7 kg de CO2 émis par kg de denrée), homard (28,05 kg), bœuf (26,61 kg), sole (20,86 kg), turbot (14,51 kg), espadon (12,84 kg), lotte (12,29 kg), requin Mako (11,5 kg), Merlu (9,77 kg), moule (9,51 kg)…